Les pieds dans des chaussures de randonnée ou dans du sable chaud… voici le chiffre des mardis de l’été, où Helevato révèle des dynamiques et des challenges dans nos organisations !

L’alternance est un outil formidable qui permet de se former à un métier et de s’intégrer plus facilement à la vie et la culture de l’entreprise. C’est un système de formation qui est fondé sur une phase pratique et une phase théorique qui alternent. C’est une véritable passerelle vers l’emploi et l’insertion professionnelle.

On connait naturellement les deux contrats phares : le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation qui répondent tous deux au même objectif de montée en compétence du salarié en combinant travail en entreprise et formation théorique.

Tout professeur pourra vous dire que la différence entre une classe classique et une classe en alternance est indéniable. Hervé DISSAUX, le dirigeant d’Helevato, en fait l’expérience en donnant des cours dans différentes écoles et universités. Chacune des promotions a des forces bien particulières : pour l’alternance, les élèves apparaissent plus matures, plus à l’écoute des problématiques de l’entreprise et donnent du sens plus facilement aux parcours de formation.

Source : CFAI Provence (Pôle Formation des Industries Technologiques) – UIMM

Rappelons également que pour redynamiser des modalités de formation ouvertes aux salariés afin de favoriser leur évolution professionnelle et leur maintien dans l’emploi, la loi du 5 septembre 2018 crée un dispositif de promotion ou reconversion par alternance (Pro-A) qui se déroule dans les mêmes conditions que le contrat de professionnalisation (volume de formation minimal et maximal, durée maximale du dispositif, conditions du tutorat, etc.).

2019 a été une année historique pour l’apprentissage avec une hausse de 16 % du nombre de contrats signés. Après de nombreuses années, où l’image de l’alternance en France n’était pas exceptionnel (voir le mardi V sur le syndrome de la catapulte), l’alternance est enfin reconnu comme une voie d’excellence et performante.

En 2020, alors que les jeunes et les entreprises subissent de plein fouet les effets économiques et sociaux de la crise sanitaire, encourager l’emploi de cette manière est plus que jamais nécessaire. Des mesures spécifiques pour booster l’apprentissage sont prévues dans le cadre du plan #1jeune1solution. L’alternance du CAP au BAC+5 est une solution qui nous permettra de préparer plus aisément les compétences de demain avec pragmatisme et optimisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *